Philippe Benguigui, Président de Zakhor Pour la Mémoire et Délégué Régional de l'Association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France a rencontré son Président National, Maître Klarsfeld. Ensemble, ils ont pu acter les orientations nationales de l'Association et diligenter celles à venir pour ces prochains mois.  
Découvrez l'interview de Maître Serge Klarsfeld donnée à l'occasion de la parution de son dernier livre sur le Camp de Rivesaltes intitulé : "La construction de l'Histoire et de la Mémoire du Camp de Rivesaltes, le Drancy de la Zone de Libre". Cette conférence a eu lieu chez notre partenaire au Restaurant Le Vienne à Perpignan en présence de nombreux journalistes. Merci à tous et en particulier à notre ami Jean-Michel de TV CAT ainsi qu'à notre photographe officiel  John photo.
Construction de l'histoire et de la mémoire du camp de Rivesaltes, le Drancy de la zone libre - Serge Klarsfeld avec le concours de Philippe Benguigui. Maître Serge Klarsfeld, avocat, historien et Président de l'Association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France a consacré ce nouvel ouvrage à l'histoire et à la mémoire du Camp de Rivesaltes.  Un travail d'histoire et de mémoire débuté dès 1975. Cet ouvrage composé de très nombreux documents d'archives, de recherches historiques avec des témoignages et des articles de presse illustrant les actions mémorielles conduites sur le terrain. Pour rappel, le camp de Rivesaltes a été fondé en 1938 comme site militaire, puis rapidement transformé en camp d'internement. À partir de 1941 y sont confinés plusieurs milliers de Républicains espagnols fuyant la dictature de Franco. Très vite, près de 10.000 Juifs et de nombreux Tziganes y sont également internés. Environ 2.400 hommes, femmes et enfants juifs sont…
Philippe Benguigui et Laurent Coronas, respectivement Président et Vice-Président de Zakhor Pour La Mémoire, ont plaisir à avoir maintenant près d’eux Serge Bismuth en qualité de Directeur Général Natonal de Zakhor Pour la Mémoire. Bien que sachant l’ampleur de l’investissement de Serge Bismuth dans le champ des œuvres mémorielles, notamment en termes de conférences et de publications dans ce domaine, nous ne pouvons manquer de citer ses autres engagements quant au Devoir de Mémoire en tant que Vice-Président du Centre Départemental de Mémoire des Pyrénées-Orientales et de Vice-Président du Souvenir Français du Haut-Fenouillèdes. Aussi impliqué dans l’action citoyenne au quotidien, il est Conseiller Municipal de la Commune de Saint-Arnac, membre du Conseil d’Administration de l’Association d’Aide à Domicile pour Personnes Âgées et Handicapées des Fenouillèdes (S.A.A.D. ASSAD) et membre du Comité d’Orientation et de Programmation de l’Association du Pays de la Vallée de l’Agly. Serge Bismuth est Doyen Honoraire de…
Fabuleux concert orchestré en ce jeudi 16 Mars 2017, par le Président Jean-Raymond Paniez dirigeant la section de Perpignan Pyrénées Doyens qui a pu ainsi nous faire découvrir la talentueuse virtuose, Audrey Irles qui a sublimé par la mâitrise de son violon un prestigieux répertoire, merveilleusement accompagnée de sa pianiste, Margot Xuriguera. Saluons notre Président Philippe Benguigui qui représenta Zakhor Pour la Mémoire, accompagné du Colonel Christophe Correa, Délégué Militaire Départemental des Pyrénées-Orientales au dîner qui suivit.
Dans le froid glacial de l'hiver de cette année 2017, Philippe Benguigui, Président de Zakhor Pour La Mémoire, le Grand Rabbin de France, Monsieur Haïm Korshia, et Maître Pierre-François Veil, Président du Comité Français Pour Yad Vashem, dans le cadre d'un déplacement du Mémorial de la Shoah, se sont rendus au Camp d'Auschwitz-Birkenau afin de s'y recueillir. Ce moment fut d'une très intense émotion en présence d'un témoin qui relata quelques-unes des horreurs qu'il subit dans ce camp d'extermination.
Après leur visite du site d'Auschwitz, c'est vers celui de Birkenau que se rendirent Philippe Benguigui, Président de Zakhor Pour La Mémoire, le Grand Rabbin de France, Monsieur Haïm Korshia, et Maître Pierre-François Veil, Président du Comité Français Pour Yad Vashem. Ainsi ont-ils veillé à accomplir leur oeuvre de mémoire autant qu'ils devaient le faire en ce lieu qui reste empreint des souffrances de tant des nôtres.
Le système concentrationnaire nazi était complexe et étendu. Adolf Hitler, nommé chancelier en 1933, décida de mettre en place des mesures d’exclusion et de ségrégation des Juifs. Puis, en 1935 furent votées les lois de Nuremberg qui retiraient aux Juifs du pays la nationalité allemande et leurs droits civiques. Alors commença la persécution des Juifs. Hitler prétendit vouloir les chasser du territoire allemand qu'il fit en sorte d'agrandir en envahissant d'abord quelques pays à l’Est de l'Allemagne. Ainsi, le 28 septembre 1939, au titre dudit "Pacte Germano-Soviétique", l’Union soviétique et l’Allemagne se partagèrent le territoire polonais. En Pologne, les nazis entassèrent les populations juives dans des Ghettos (les plus importants furent ceux de Varsovie, de Lodz et de Cracovie, entre 1940 et 1941). La faim et les épidémies y entraînèrent la mort de milliers de personnes. Cette étape fut la première du processus de ce que les nazis nommèrent "Solution…