Vingt-quatre collégiens des Pyrénées-Orientales ont intégré la nouvelle section des Cadets de la Défense à Perpignan. Désormais, il n'y aura pas que des "cheveux blancs" dans les Pyrénées-Orientales pour assister aux différentes cérémonies commémoratives. En effet, une section des Cadets de la Défense vient de voir le jour en octobre à Perpignan. Il s'agit de la 14è section de ce type à voir le jour en France. Vingt-quatre collégiens, élèves de 3e, se retrouvent 18 mercredis par an pour faire du sport en treillis, apprendre le vivre ensemble et les valeurs de l'Armée sous la conduite d'un militaire. Une iniative remarquable qui offre à ces jeunes de découvrir le vaste domaine de la Défense Nationale, notamment avec le concours de Monsieur Michel Rouquette, Directeur Académique des Services de l'Education Nationale des Pyrénées-Orientales. Zakhor Pour la Mémoire est fier d'être partenaire de cette promotion et notre Vice-Président, Monsieur Laurent Coronas, a…
Le Prix Nobel de la Paix et ancien Président Israélien Shimon Peres est décédé dans la nuit du Mardi 27 Septembre 2016 à l'âge de 93 ans des suites d'un accident vasculaire cérébral. Il était le seul encore vivant des trois hommes à avoir été distingués du Nobel de la paix en 1994 "pour leurs efforts en faveur de la paix au Moyen-Orient", après la disparition du Premier Ministre Israélien Yitzhak Rabin et du Président Palestinien Yasser Arafat. Les messages de condoléances ont immédiatement commencé à affluer du monde entier, montrant l'ampleur du respect voué à l'homme que beaucoup des dirigeants de ce monde présentaient comme leur "ami". Le Président Américain Barack Obama a salué sa mémoire, soulignant qu'il n'avait jamais cessé de croire en la paix. Son prédécesseur George Bush a loué son engagement de toute une vie envers la paix et la liberté. Le Président Français François Hollande a…
Le Préfet des Pyrénées-Orientales, Monsieur Philippe Vignes présidait ce Dimanche 25 Septembre 2016 la cérémonie commémorative rendant hommage aux Harkis, troupes supplétives de l’armée française en Algérie, en Présence de nombreuses personnalités locales dont le Député Jacques Cresta, le Parlementaire européen Louis Aliot, le Maire de Perpignan Jean-Marc Pujol, Président de la Métropleaux côtés d'André Bascou, Maire de Rivesaltes. Notons la Présence des Associations Harkis avec la participation des Présidents  de ces organisations qui avec Amar Méniker et de Mohamed Lachéde résalisent un travail remarquable envers leur population. Une très belle cérémonie qui fût orchestrée magistralement par le Colonel Christophe Corréa, Délégué Militaire Départemental des Pyrénées-Orientales.
Le Président François Hollande a reconnu, Dimanche 25 Septembre 2016, « la responsabilité du Gouvernement Français dans l’abandon des Harkis, les massacres de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil inhumaines de ceux transférés en France ». Le Chef de l’Etat prononçait une allocution dans la cour des Invalides, dans le cadre de la Journée Nationale d’Hommage aux Harkis, évoquant une « vérité implacable » et « cruelle ». C'est ainsi que le Président Hollande a parlé des « combattants qui furent privés de la protection de la France au lendemain de la guerre d’Algérie et dont l’abandon ne fut jamais pleinement reconnu par la République ». Jusqu’à 75 000 Harkis abandonnés et victimes de représailles. Le Président honore ainsi une promesse de campagne de 2012, quand il s’était engagé à reconnaître la responsabilité de la France « dans l’abandon des harkis ». M. Hollande l’avait déjà en partie fait lors…
L'ancien Grand Rabbin Français Joseph Sitruk est mort le 25 septembre 2016 à l'âge de 71 ans. Né à Tunis, ce partisan d'une laïcité «tolérante» s'est imposé en trois septennats comme un chef spirituel ultramédiatique. Une grande voix du judaïsme français s'est éteinte. Sa rigueur tout en rondeur, sa séduction et son charisme mis au service de sa communauté ont laissé une empreinte profonde auprès de tous les juifs de France qu'il a guidé pendant 21 ans, de 1987 à 2008. Nous adressons à sa famille nos sincères condoléances.
Elsa Z, petite juive de Varsovie, rencontre la journaliste et écrivain Marie-Chantal Guilmin et lui raconte sa vie. Il faudra attendre plus de 20 ans pour que cette histoire soit publiée en France. C'est aujourd'hui chose faite grâce aux Editions Hugues de Queyssac qui font paraître cette biographie romancée dès le 1er octobre 2016. Ce livre, déjà paru au Canada, a reçu la médaille Zakhor Pour la Mémoire remise cette année à l'auteur par l'Ambassadeur de l'Etat d’Israël en France aux côtés de Maître Serge Klarsfeld et de Philippe Benguigui, Président National de Zakhor Pour la Mémoire.
C’est à Fréthun, une petite commune située à quelques pas de Calais, qu’a été érigé le premier mémorial européen dédié aux quelques 2300 militaires morts au cours d’opérations de l’OTAN. Ce monument, symbole du souvenir reconnaissant du peuple d’Europe à ses soldats tombés au cours de leurs missions de défense et de maintien de la stabilité de notre continent. Il a été inauguré le 25 février 2012 par notre ami, Willy Breton, Gendarme de Calais qui a eu l’idée de créer ce mémorial pour rendre hommage à toutes les victimes des conflits de l’OTAN. Ce mémorial a pu être réalisé conjointement avec le concours de deux associations, le Cercle National des Anciens Militaires Français Stationnés en Allemagne (CNAMFSA) et l’Association Européenne des Membres de Corps et Organismes Publics de Sécurité et de Défense (AECOPSD). L’emplacement de ce monument n’est pas dû au hasard car Fréthun est en effet situé au…
Le Samedi 3 Septembre 2016, la Ville du Barcarès, conjointement avec l’USDIFRA, a rendu hommage à Gabriel Mène - disparu en novembre 2015 - lors de la traditionnelle cérémonie à la mémoire des rapatriés d’Algérie et à leurs morts. La communauté pied-noir du Barcarès et du département s’était déplacée en nombre pour cette 10ème cérémonie devant la stèle érigée par Joëlle Ferrand pour les rapatriés d’Algérie. Stéphane Lucci, nouveau Président de l’USDIFRA (Union Syndicale de Défense des Intérêts des Français Repliés d’Algérie et d’Outre Mer), a le premier évoqué le parcours de Gabriel Mène qui a dédié sa vie à la cause des pieds-noirs : «Gabriel Mène s’est éteint à 74 ans, et il a donné sa vie au monde rapatrié. La ville du Barcarès avait un lien particulier avec Gabriel Mène, et Joëlle Ferrand-Iglésias ainsi que Alain Ferrand aujourd’hui, nous ont toujours soutenus, dans le respect de la parole…