Mes Chers amis, l’émotion liée au décès d’Hubert Allouche est encore en chacun de nous. Toutefois, comme lui-même l’aurait souhaité, il nous faut continuer son travail de terrain, particulièrement délicat en ce moment, comme vous pouvez vous en douter. Francis Kalifat m’a demandé d'assurer dans l’immédiat la présidence du Crif. J’ai évoqué ceci, de vive voix, avec certains d’entre vous avant leur départ en vacances. J’organiserai une réunion à la rentrée pour revoir vos besoins, vos priorités, et convenir d'un mode de fonctionnement, notamment pour la cellule de crise. Nous ferons le maximum pour rester en lien avec vous et pour que le Crif Régional garde crédibilité et écoute auprès de nos décideurs. Restant à votre disposition, je vous assure de mon engagement et vous adresse mes amicales salutations.   Perla Danan, Délégation Régionale du Crif en Languedoc Roussillon.  
En la cathédrale de Perpignan, plus d'un millier de personnes, croyants de toutes confessions ou bien encore non croyants ont tenu à assister à cette cérémonie, en l'hommage du prêtre Jacques Hamel assassiné ce 26 Juillet 2016 dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray lors de cet horrible attentat. En effet, il est important de montrer l'union sacrée, inter religieuse et d'afficher une résistance collective contre la barbarie contre le terrorisme qui a coûté la vie au Père Jacques Hamel. C'est pour toutes ces convictions qu'une foule impressionnante s'est retrouvée ce jeudi soir à la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Perpignan. Après le choc de l'atrocité survenue dans cette église de Normandie, à Saint-Etienne-de Rouvray, où deux assaillants se réclamant de Daesh ont tué ce mardi matin, en pleine messe le Père Jacques Hamel, l'évêque de Perpignan-Elne, Monseigneur Norbert Turini, a salué ce rassemblement œcuménique. Le requiem signifia un hommage émouvant en mémoire au…
La Préfecture des Pyrénées-Orientales vient d'annoncer à travers un communiqué que 130 militaires arrivent en renfort cet été pour sécuriser les "lieux touristiques et les grandes manifestations estivales" du département dans le cadre de l'opération "Sentinelle". Les militaires d’active, en provenance du Régiment de Marche du Tchad basé à Meyenheim (Haut-Rhin) arriveront ainsi dans le département ce mercredi 27 juillet. "Ils devraient être présents jusqu’à la fin du mois d’août", indique la Préfecture, et "seront accueillis et hébergés à Perpignan, Le Boulou et Port-Vendres". Quant à leurs missions, "en relation étroite avec les forces de sécurité intérieure, ils assureront le contrôle et la surveillance des lieux fréquentés et des flux, en patrouilles dynamiques et visibles. Ils pourront participer aux contrôles frontaliers sur site ou à la gare Perpignan et à l’aéroport international de Perpignan-Rivesaltes en appui de la direction départementale de la Police Aux Frontières et de la Direction Départementale…
Au lendemain de la Cérémonie en hommage aux Justes de France qui a eu lieu le 16 Juillet 2016, le Monument de la Résistance et de la Déportation qui est situé au Square Bir Hakeim à proximité du Palais des Congrès de Perpignan a été saccagé par des jeunes dans la soirée. Philippe VIGNES, Préfet des Pyrénées-Orientales a fait part de sa tristesse et de son indignation après le constat des dégradations sur ce Monument. Il se réjouit de la réactivité des services de Police et de l’interpellation par la direction départementale de la sécurité publique des auteurs des faits et de leur mise à disposition auprès des services de la justice.
  Instituée par le décret n° 93-150 du 3 février 1993 et la Loi n° 2000-644 du 10 juillet 2000, cette journée est fixée au 16 juillet, si c'est un dimanche, ou au dimanche suivant. Elle correspond à la date anniversaire des rafles des 16 et 17 juillet 1942, au cours desquelles près de 13 000 personnes furent arrêtées dans Paris et sa banlieue dont plus de 8 000 furent regroupées au Vélodrome d'Hiver avant d'être déportées. Elle donne lieu chaque année à une cérémonie commémorative dans le square des Martyrs juifs du Vélodrome d'Hiver, à Paris (XVe), devant le monument érigé à proximité de l'ancien emplacement du Vélodrome. A Perpignan cette cérémonie a lieu au Monument de la Résistance et de la Déportation sur l’esplanade du Palais des Congrès. C’est en présence de nombreuses personnalités que cette cérémonie s’est déroulée en présence des Elus locaux, des Autorités Civiles, Militaires,…
Jeudi soir, le bouquet final du feu d'artifice du 14 juillet illumine d'une lueur dorée la Promenade des Anglais de Nice. Les passants flânent, s'apprêtent pour certains à rentrer chez eux, quand le carnage commence : au volant d'un camion, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, 31 ans, fauche des centaines de personnes et en tue 84, dont 10 enfants. Les festivités du 14 Juillet débutent vers 22h sous un ciel menaçant. Au loin des éclairs s'abattent au-dessus de la mer, striant le ciel gris. Une foule dense de 30.000 personnes se prélasse sur les galets des plages et tout au long de la "Promenade des Anglais", célèbre avenue de bord de mer à la courbe si parfaite. Ils savourent en famille la fraîcheur estivale du soir après une journée torride. Des touristes sont agglutinés aux fenêtres des grands hôtels du front de mer pour le spectacle. La fin du feu d'artifice est…
La Cérémonie Officielle du 14 Juillet 2016 à Port-Vendres a été exceptionnelle. En effet elle fut placée sous la direction de la Délégation Militaire des Pyrénées-Orientales en présence du Lieutenant-colonel Christophe CORREA, nouveau Délégué Militaire de Circonscription. Après l’Allocution de Jean-Pierre Roméo, Maire de Port-Vendres et des remerciements auprès des Forces Armées, de la Gendarmerie, des Pompiers et des Sauveteurs de Secours en Mer présents. Le Premier magistrat de la Ville a remercié les parlementaires présents (seul Louis Aliot avait répondu à l’Appel). Après un remarquable défilé militaire avec le concours du 5e RHC sur le quai Forgas et la présence de nombreux véhicules militaires d’époque, un apéritif convivial a permis d’honorer des secouristes émérites et de clôturer cette très belle matinée du 14 Juillet 2016 à Port-Vendres.
  Notre ami Elie Wiesel, qui avait reçu le prix Nobel de la paix en 1986, est mort ce samedi 2 Juillet 2016 à l’âge de 87 ans à New York. Rescapé de la Shoah, il a souvent dénoncé la responsabilité des dirigeants qui « savaient » le sort des juifs déportés, notamment Franklin D. Roosevelt et Winston Churchill. En 1979, le président américain Jimmy Carter lui avait montré les photos prises, fin 1942, par des avions militaires américains survolant Auschwitz. Au cours de sa vie, il s’est engagé pour de multiples causes car il avait « fait un vœu » après la guerre : « Que toujours, partout où un être humain serait persécuté, je ne demeurerai pas silencieux. » Né le 30 septembre 1928 à Sighet, en Roumanie (alors Transylvanie), Elie Wiesel est déporté à 15 ans à Auschwitz-Birkenau, en Pologne occupée par les nazis. Sa mère et…