Journée du 27 Janvier 2014 au Camp de Rivesaltes

Le 18 Octobre 2002, les Ministres Européens de l'Education réunis à Strasbourg au Conseil de l'Europe, ont adopté à l'unanimité la déclaration instituant la Journée de la Mémoire de l'Holocauste et de la Prévention des Crimes contre l'Humanité dans les établissements scolaires des 44 Etats membres. La France a retenu la date du 27 Janvier, anniversaire de la « Libération du Camp d'Auschwitz-Birkenau » pour cette Journée de la Mémoire de la Shoah. A son tour, le 1er Novembre 2005, l'Assemblée Générale de l'O.N.U a adoptée une résolution historique proclamant tous les 27 Janvier, « Journée Internationale de Commémoration en Mémoire des Victimes de l'Holocauste », pour se souvenir des crimes du passé et pour prévenir les actes de génocide dans le futur. Au pied des Corbières, Rivesaltes n'est pas seulement un village situé au cœur du Roussillon célèbre pour ses vignobles, c'est également un haut lieu d'une mémoire particulièrement douloureuse. D'Août à Octobre 1942, plus de 10 000 juifs étrangers, dont 500 enfants furent livrés à partir de la Zone Libre aux autorités de l'Allemagne hitlérienne par le Gouvernement français de Vichy. Plus de 2250 juifs, dont 110 enfants furent transférés au Camp de Drancy en provenance du camp de Rivesaltes devenu lui-même le « Drancy de la Zone Libre ». Ils furent déportés dans le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau où presque tous furent assassinés parce que "nés juifs". Le 22 octobre 1940 plus que 6500 Juifs de Baden et Sarre/Palatinat (Allemagne) ont été déportés par l'Allemagne hitlérienne en France dans la zone dite libre. Le gouvernement de l'Etat français de Vichy les a dirigés dans le camp d'internement de Gurs (Pyrénées Atlantiques). Début mars 1941, 1450 de ces Internés, parmi eux beaucoup de personnes âgées, mais aussi un bon nombre d'enfants, ont été déplacés vers le camp de Rivesaltes. 115 de ces personnes, ont été inhumées au cimetière Saint-André de Rivesaltes. D'autres, gravement malades sont décédées dans les hôpitaux Saint-Louis de Gonzague et Saint-Jacques de Perpignan. 45, originaires de Baden et Palatinat reposent dans le cimetière du Haut-Vernet, et 4 autres dans le cimetière de Saint-Jacques. Environ 1800 juifs déportés moururent dans des camps d'internements ou hôpitaux français. Les survivants ont été transportés à partir de l'été 1942 au camp de Drancy. De là, ils furent déportés par les autorités allemandes d'occupation dans les camps d'extermination nazis, où hommes, femmes et enfants furent assassinés, victimes de la Shoah. Rares sont ceux qui ont survécu. Souvenons-nous et n'oublions Jamais. Merci au nombreux public et à toutes les personnalités qui ont été présente à cette cérémonie. Merci également à l'ensemble des enseignants du Collège Joffre de Rivesaltes et en particulier à son Principal Patrick Cassou qui favorise la transmission de la mémoire de la Shoah avec les valeurs fondamentales essentielles de notre république auprès des jeunes générations au sein de son établissement scolaire sur ce même térritoire.