Prix d’Honneur Zakhor Pour la Mémoire 2009-2010

Monsieur Robert HOSSEIN

Robert Hossein, de son vrai nom Robert Hosseinhoff, est un acteur, metteur en scène, réalisateur, dialoguiste, et scénariste français, né le 30 décembre 1927 à Paris. Dès son plus jeune âge, le cinéma prend dans sa vie une place importante. Après la guerre, il fréquente les cours d'art dramatique et le cours Simon. Il n'a que 19 ans quand il écrit et joue sa première pièce, avec un rôle dans la pièce « Les voyous ».

Il se dirige un temps vers la mise en scène, avec notamment « Docteur Jekyll et Mister Hyde », "La chair de l'orchidée" d'après James Hadley Chase, ou bien encore « L'homme traqué ». À son retour à Paris, Il se lance dans une série de grands spectacles au Palais des Sports et du Palais des Congrès de Paris, où le public est invité à prendre parti : « Le Cuirassé Potemkine », « Notre-Dame de Paris », ou bien encore « Danton et Robespierre ». La comédie musicale « Les Misérables » connaîtra un succès phénoménal à Paris, et sera reprise à Broadway. Il aura multiplié entre temps les apparitions au cinéma, notamment dans « Le Casse », d'Henri Verneuil, en 1971", « Les Uns et les Autres », de Claude Lelouch, en 1981, ou encore « Vénus beauté (institut) », de Tonie Marshall, en 1999. Il aura été marié à Marina Vlady, puis Candice Patou. En 2000, Robert Hossein réalise son rêve : diriger un théâtre. Il jette son dévolu sur Marigny dont il assure la direction artistique. Pendant sa présidence, il participe à plusieurs pièces jouées dans son théâtre, dont « Huis Clos » de Jean-Paul Sartre ou « Antigone » de Jean Anouilh. En 2009, Robert Hossein a choisi une manière tout a fait contemporaine de faire vivre une nouvelle fois Guillaume Seznec au théâtre, à travers une pièce où les spectateurs auront leur mot à dire sur ce procès. Pour son attachement aux valeurs universelles mais aussi pour cet homme qui durant toute sa vie a consacré des liens forts envers la communauté juive ayant comme assistante personnelle une enfant de Justes parmi les Nations, nous sommes heureux de lui décerner aujourd'hui le Prix d'Honneur Zakhor Pour la Mémoire 2009.

Tous nos remerciements à notre ami Boris Benet, Chargé de Missions de notre organisation qui a réalisé l'interview de Robert Hossein.

Media