Prix Zakhor Pour la Mémoire 2013

Monsieur Alexandre Doulut et Madame Sandrine Labeau
 
Alexandre Doulut et Sandrine Labeau ont 80 ans à eux deux, l'âge des survivants, encore en mesure de témoigner. Alexandre Doulut, historien et guide à Auschwitz pour le Mémorial de la Shoah avec Sandrine Labeau, professeur d'histoire partagent le quotidien et leurs centres d'intérêt pour l'histoire. Ils se sont connus à Auschwitz voici quatre ans et demi lors d'une visite scolaire. Depuis ce moment, ils ont passé leur temps à enquêter, pour « combler le gouffre qui existe entre la richesse des archives et la méconnaissance du sujet dans le public ». Le couple a créé une association au nom explicite, « Après l'oubli ». C'est après avoir contacté Maître Serge Klarsfeld, Président des Fils et Filles des Déportés Juifs de France et le Conseil Général de Lot-et-Garonne qu'ils ont décidés d'entreprendre de nombreuses recherches.
« Nous avons accumulé 15 000 documents dans notre ordinateur, déclare Sandrine Labeau. La parution de leur ouvrage de plus de 500 pages intitulé « Les 473 Déportés Juifs de Lot-et-Garonne », est un acte fondateur. Alexandre Doulut avait publié il y a quelques années sa maîtrise consacrée à « La Spoliation des biens Juifs en Lot-et-Garonne ». Dans ce recueil, chaque déporté fait l'objet d'une fiche à la manière des recherche du couple Klarsfeld. Le récit de chaque arrestation est à lui seul un mini-roman. Un travail de mémoire qui fera date. Aussi, nous sommes très heureux de couronner leur travail exemplaire en leur attribuant le Prix Zakhor Pour la Mémoire 2013.